Migraine et méditation : vers un soulagement non médicamenteux

Le printemps et ses petits soucis


La méditation de pleine conscience (mindfulness en anglais) est une aptitude naturelle qui consiste à porter son attention intentionnellement sur le moment présent. La pleine conscience s’entraine grâce à la méditation. La réduction du stress basée sur la pleine conscience (Mindfulness-based stress reduction) est largement étudiée depuis plusieurs dizaines d’années. Il a été démontré qu’elle permettait de réduire le stress, la dépression et l’anxiété chez les personnes la pratiquant.

La méditation pleine conscience : Un espoir dans le soulagement des symptômes migraineux
Des chercheurs ont souhaité évaluer l’effet de la réduction du stress basée sur la pleine conscience chez les patients migraineux en évaluant notamment la fréquence des migraines, l’intensité de la douleur, la qualité de vie, la dépression et le bien-être émotionnel. Pour cela, 89 patients ont ainsi participé à cette étude. Chacun d’eux avait des antécédents de migraine compris entre 4 à 20 jours de migraines par mois au cours de l’année précédant l’étude. Les patients ont été divisés en deux groupes et ont été informés que l’étude consistait à leur apporter des informations susceptibles de soulager les maux de tête sans médicaments. L’étude s’est déroulée sur 36 semaines.

Le premier groupe a participé à des séances éducatives sur la migraine (instructions sur les maux de tête, pathophysiologie de la migraine, les déclencheurs, le stress et les approches des différents traitements médicamenteux).
Le deuxième groupe a bénéficié de cours de réduction du stress basée sur la pleine conscience et ont été encouragés à la pratiquer chaque jour pendant 30 minutes à leur domicile.

La méditation pleine conscience : un premier pas vers le soulagement
Les chercheurs ont été surpris de voir que l’ensemble des participants de l’étude, quel que soit le groupe, ont vu le nombre de migraines par mois diminuer. Ils ont également remarqué qu’il n’y avait aucune différence entre les deux groupes sur la fréquence des migraines. Un récent essai clinique a révélé que la perte de poids et l’éducation sur les maux de tête entrainaient toutes deux une réduction de 3 à 4 migraines par mois. La connaissance de la migraine pourrait donc entrainer un changement comportemental des patients et ainsi modifier la fréquence des migraines. Ces résultats concordent avec ceux obtenus par les chercheurs dans cette étude.

Les chercheurs ont également remarqué une nette différence entre les deux groupes sur le soulagement des symptômes. Les participants du groupe ayant pratiqué la méditation, en comparaison au groupe ayant suivi les cours éducationnels, ont vu une amélioration significative de leur qualité de vie, de l’intensité de la douleur ressentie, sur la dépression et le bien-être émotionnel.

A une époque où les opioïdes sont encore utilisés pour la migraine, il est essentiel de trouver des options non médicamenteuses pour prévenir cette utilisation. La médiation pleine conscience peut se pratiquer n’importe où et n’importe quand. Celle-ci peut également être appliquée dans la gestion de nombreux problèmes de la vie tels que la gestion du stress et de l’anxiété. Les événements actuels face à l’épidémie de la COVID-19 peuvent entrainer un stress et une anxiété supplémentaire pouvant conduire à une augmentation de la fréquence des migraines. La méditation de pleine conscience pourrait donc être particulièrement utile en cette période.

Baptiste G., Biologiste en immunologie

Source :

– Effectiveness of Mindfulness Meditation vs Headache Education for Adults With Migraine: A Randomized Clinical Trial. PUBMED NCBI. .
– Mindfulness-Based Interventions for Anxiety and Depression. PUBMED NCBI.

 

Méditations guidées

 

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam